Le microbiome intestinal est lié à la qualité du sommeil

Le microbiome intestinal est lié à la qualité du sommeil

Un manque de sommeil peut affecter négativement le microbiome intestinal, ce qui peut entraîner d’autres problèmes de santé.

Le microbiome intestinal humain peut influer sur la santé par l’intermédiaire de l’axe cerveau-intestin-microbiome.

De plus en plus de preuves suggèrent que le microbiome intestinal peut influer sur la qualité du sommeil.

Des études antérieures portant sur la privation de sommeil et le microbiome intestinal humain ont donné des résultats contradictoires.

Une étude récente a montré que la privation de sommeil entraînait des modifications de la composition du microbiome intestinal, tandis qu’une étude différente avait révélé que la privation de sommeil ne provoquait aucune modification du microbiome intestinal.

En conséquence, la relation entre la physiologie du sommeil et le microbiome intestinal reste incertaine.

Les méfaits d'un sommeil négligé

Pour remédier à cette incertitude, des chercheurs ont souhaité approfondir la question dans une nouvelle étude.

Pour ce faire, ils ont utilisé l’actigraphie pour quantifier les mesures du sommeil associées à l’échantillonnage du microbiome intestinal afin de déterminer la corrélation entre le microbiome intestinal et diverses mesures de la physiologie du sommeil.

Ils ont mesuré des biomarqueurs du système immunitaire et effectué une évaluation neurocomportementale, ces variables pouvant modifier la relation entre le sommeil et la composition du microbiome intestinal.

Ils ont constaté que la diversité totale du microbiome était positivement corrélée à une augmentation de l’efficacité du sommeil et de la durée totale du sommeil, et qu’elle était négativement corrélée à la veille après le sommeil.

De plus, ils ont trouvé des corrélations positives entre la diversité totale du microbiome et l’interleukine-6, une cytokine déjà notée pour ses effets sur le sommeil.

L’analyse de la composition du microbiome a révélé qu’il existait une corrélation positive entre la richesse en phylum de Bacteroidetes et Firmicutes avec l’efficacité du sommeil, les concentrations d’interleukine-6 ​​et la pensée abstraite.

Les résultats de l’étude, publiés dans la revue PLoS One le 7 octobre 2019, établissent des liens entre la composition du microbiome intestinal, la physiologie du sommeil, le système immunitaire et la cognition.

Intestin, cerveau et prise de poids

Nouvelles voies pour améliorer le sommeil grâce à la manipulation du microbiome intestinal


Au travers de cette étude, les chercheurs souhaitaient voir à quel point il existait un lien entre ce qui se passait dans nos entrailles et comment cela peut affecter la qualité du sommeil que nous éprouvons.

Étant donné la forte communication bidirectionnelle entre le cerveau et les intestins, ils s’influencent mutuellement.

Sur la base de rapports antérieurs, les auteurs pensent qu’un sommeil médiocre a probablement un effet négatif important sur la santé de l’intestin et la diversité du microbiome.

Pour mémoire, rappelons que le microbiome intestinal correspond à tous les micro-organismes (bactéries, virus, protozoaires et champignons) et leur matériel génétique, présents dans votre tractus gastro-intestinal (appareil digestif).

En effet, nous en avons tous dans notre tube digestif, mais pas tous au même niveau, et c’est cette diversité qui pourrait être la clé.

Pour cette étude, les participants portaient au lit un appareil de mesure qui surveillait toutes sortes de symptômes vitaux.

Les chercheurs ont ainsi pu déterminer à quel point les sujets avaient bien dormi une nuit, puis ils ont testé le microbiome intestinal des participants.

Ils ont découvert que ceux qui dormaient bien possédaient un microbiome intestinal plus diversifié et/ou de meilleure qualité.

Selon les auteurs, la diversité ou l’absence de microbiomes intestinaux est associée à d’autres problèmes de santé, tels que la maladie de Parkinson et les maladies auto-immunes, ainsi qu’à la santé psychologique comme l’anxiété et la dépression.

Microbiome intestinal et métabolisme

Plus le microbiome intestinal est diversifié, plus la santé globale est meilleure


Nous savons que le sommeil est en quelque sorte une pierre angulaire de la santé.

Passer une bonne nuit de sommeil peut améliorer la santé, et le manque de sommeil peut avoir des effets néfastes.

De nombreuses informations et recherches indiquent régulièrement que le fait de ne pas dormir correctement pouvait mener à court terme à du stress, des problèmes psychosociaux, et à long terme à des problèmes de santé graves tels que les maladies cardiovasculaires ou le cancer.

En effet, nous savons que les phases les plus profondes du sommeil sont celles où le cerveau procède à une sorte de nettoyage, et que le cerveau et les intestins communiquent les uns avec les autres. Ainsi, un sommeil de qualité a de nombreuses répercussions sur la santé humaine.

Découverte d'une connexion intestin-cerveau en lien avec l'obésité

Qu’est-ce qui détermine le microbiome intestinal de quelqu’un ?


Plusieurs facteurs entrent en jeu jouer.

L’un est la génétique – certaines personnes sont prédisposées au niveau génétique à avoir un microbiome intestinal plus divers que leurs amis et voisins.

Les médicaments sont un autre facteur – certains médicaments, y compris les antibiotiques, peuvent avoir un impact sur la diversité du microbiome intestinal.

Également, le type de régime alimentaire joue un rôle crucial.

Enfin, « l’examen de l’association entre le sommeil, le système immunitaire et des mesures de la cognition et de l’émotion sont cruciaux pour l’avenir », insistent les auteurs.

Manipuler le microbiome intestinal afin de mieux dormir la nuit.

Ces résultats permettent de mieux appréhender comment ces parties du travail de la physiologie humaine pourraient conduire à une meilleure compréhension de la communication entre la personne et son microbiome intestinal.

Bien qu’il reste encore beaucoup à apprendre, ces résultats prometteurs pourraient conduire à de nouvelles stratégies d’intervention du sommeil et aider de nombreux patients dans le monde.

© Blog Nutrition Santé – Jimmy Braun – Octobre 2019

Chacun son régime ! Livre Nutrition Santé

Ce blog nutrition santé n’a pas vocation à remplacer votre relation avec votre médecin traitant. Les renseignements contenus sur le Blog Nutrition Santé sont tous rédigés avec des sources scientifiques et ne peuvent pas répondre à des questions médicales spécifiques, mais sont donnés à des fins purement informatives et complémentaires.

Lire la suite.

Sources externes


Smith RP, Easson C, Lyle SM, Kapoor R, Donnelly CP, Davidson EJ, Parikh E, Lopez JV, Tartar JL. Gut microbiome diversity is associated with sleep physiology in humans. PLoS One. 2019 Oct 7;14(10):e0222394. doi: 10.1371/journal.pone.0222394. PMID: 31589627; PMCID: PMC6779243 ; https://www.ncbi.nlm.nih.gov/pmc/articles/PMC6779243/

Photos © bruce mars ; Annie Spratt

Une réflexion sur “Le microbiome intestinal est lié à la qualité du sommeil

  1. le microbiome : un outil indispensable pour gérer au mieux sa santé…D’où l’intérêt de l’analyser, d’analyser nos différents microbiotes. Ainsi, on peut trouver les causes et apporter les solutions les plus adaptées.

Répondre

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.