Les bienfaits d'un régime à base de plantes pour prévenir le déclin cognitif

Les bienfaits d’un régime à base de plantes pour prévenir le déclin cognitif

Un régime alimentaire à base de plantes à de nombreux avantages sur la santé physique et mentale.

Comme le rapportent plusieurs études antérieures, ce type de régime alimentaire peut notamment réduire le risque de maladies cardiaques, ou de diabète.

Pour compléter ces découvertes, de nouvelles recherches montrent l’intérêt d’un régime riche en plantes.

Selon les chercheurs, le fait de suivre un régime alimentaire riche en aliments à base de plantes et pauvre en produits d’origine animale pendant la quarantaine est associé à un risque significativement plus faible de troubles cognitifs plus tard dans la vie.

En effet, notre régime alimentaire est un allié de taille pour bien vieillir et réduire le risque de nombreuses maladies en forte hausse comme la maladie d’Alzheimer et d’autres formes de démence.

Boissons sucrées + repas riches en protéines = gain de poids et obésité

Rappelons qu’à mesure que la population vieillit, il devient de plus en plus important de pouvoir identifier les facteurs de risque modifiables pour des affections telles que la maladie d’Alzheimer, ainsi que tout changement de mode de vie susceptible d’empêcher l’apparition de telles affections neurodégénératives.

De nouvelles recherches indiquent que la nutrition est l’un de ces facteurs.

Effectivement, une nouvelle étude suggère que le fait de suivre un régime alimentaire riche en fruits, légumes, grains entiers, et pauvre en produits d’origine animale tels que la viande et les produits laitiers réduit le risque de déclin cognitif plus tard dans la vie.

Les résultats de l’étude sont publiés dans l’American Journal of Clinical Nutrition d’octobre 2019.

Lien entre régime alimentaire, dépression et bien-être émotionnel

Régime alimentaire et santé cognitive


Pour réaliser cette étude, des chercheurs ont examiné des données portant sur 63 257 Chinois vivant à Singapour.

Dans le cadre des données utilisées pour cette étude, des adultes âgés de 45 à 74 ans ont fourni des informations lors d’entretiens en face.

Les participants devaient répondre à différentes questions à propos de leur régime alimentaire habituel, leur consommation de tabac, leur consommation d’alcool, leur activité physique, la durée de leur sommeil, leur taille, leur poids et leurs antécédents médicaux.

Les premières données utilisées pour cette étude provenaient d’une période étendue entre 1993 à 1998. Ensuite, les chercheurs ont à nouveau interrogé les participants au cours de trois visites de suivi, jusqu’en 2016.

Pour le dernier volet de cette nouvelle étude, les chercheurs ont utilisé les données pour sélectionner des informations de base sur 16 948 personnes, âgées de 53 ans en moyenne.

Ces participants n’ont effectué que des évaluations des fonctions cognitives lors de leur troisième visite de suivi, entre 2014 et 2016.

Pour évaluer les habitudes alimentaires des participants, les chercheurs ont utilisé différents repères comme le régime méditerranéen, le régime DASH, et différents indices alternatifs sur le type d’alimentation (saine, à base de plantes…).

Un régime à base de plante réduit le risque de déclin cognitif jusqu'à 33%

Un régime à base de plante réduit le risque de déclin cognitif jusqu’à 33%


Entre 2014 et 2016, 14,4% des participants, soit 2 443 personnes, avaient une déficience cognitive.

Les chercheurs ont découvert que les personnes qui avaient fortement adhéré aux repères de base (régime méditerranéen, régime DASH, alimentation saine à base de plantes…) à l’âge de la quarantaine étaient moins susceptibles de développer des troubles cognitifs par la suite.

Plus précisément, ceux dont les chercheurs jugeaient que le régime alimentaire était le plus semblable à un régime sain à base de plantes avaient entre 18 et 33% moins de risques de développer une déficience cognitive.

Des études précédentes ont montré des résultats mitigés en ce qui concerne l’alimentation et le risque de déficience cognitive. Cette étude suggère que le maintien d’un régime alimentaire sain est important pour la prévention de l’apparition et du retard de la déficience cognitive.

Manger des légumes-feuilles pour prévenir la DMLA

Pour conclure, les auteurs insistent sur l’importance de ne pas se concentrer uniquement sur la restriction d’un seul produit alimentaire.

Il semble primordial de viser un modèle global avec un régime alimentaire équilibré.

Enfin, les auteurs recommandent une hygiène de vie adaptée et de réduire les viandes rouges, en particulier si elles sont transformées. Le régime alimentaire devrait plutôt comprendre de nombreux aliments à base de plantes (légumes, fruits, noix, haricots, grains entiers) et du poisson.

© Blog Nutrition Santé – Jimmy Braun – Novembre 2019

Chacun son régime ! Livre Nutrition Santé

Ce blog nutrition santé n’a pas vocation à remplacer votre relation avec votre médecin traitant. Les renseignements contenus sur le Blog Nutrition Santé sont tous rédigés avec des sources scientifiques et ne peuvent pas répondre à des questions médicales spécifiques, mais sont donnés à des fins purement informatives et complémentaires.

Lire la suite.

Sources externes


Jing Wu, Xingyue Song, Guo-Chong Chen, Nithya Neelakantan, Rob M van Dam, Lei Feng, Jian-Min Yuan, An Pan, Woon-Puay Koh, Dietary pattern in midlife and cognitive impairment in late life: a prospective study in Chinese adultsThe American Journal of Clinical Nutrition, Volume 110, Issue 4, Octobre 2019, Pages 912–920, https://doi.org/10.1093/ajcn/nqz150

Photos © Katherine Chase ; Blair Fraser

Répondre

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.