Les bienfaits du thé vert (green tea) sur la santé

Bienfaits du thé vert contre le cancer et Alzheimer

Boire du Thé Vert pour une santé de fer ?


Thé vert du Japon

Le thé vert (英語) n’est pas le dernier de mes soucis, et ce n’est pas pour rien qu’il fait régulièrement la Une de ce blog nutrition (comme dans l’article « 9 raisons  de boire du thé vert« ) et des autres sites d’actualités sur le bien-être et les plaisirs de la bouche.

Pour continuer sur cette lancée, une nouvelle étude vient de tomber, et le thé vert fait encore parler de lui pour ces vertus. On savait que s’hydrater était bon et essentiel pour le corps, que boire du thé avait certaines vertus, et que le thé vert était un anti-oxydant assez efficace et conseillé par de nombreux nutritionnistes.

Cette fois-ci, des chercheurs viennent de révéler leur trouvaille et d’annoncer que le thé vert semblerait avoir des vertus protectrices contre la maladie d’Alzheimer et plusieurs maladies du cerveau (démence, etc.).

Ces vertus n’ont bien entendu qu’une action avérée lorsque le thé est consommé régulièrement, et lorsque le thé est de bonne qualité.

Une étude en faveur du thé vert


« Les propriétés protectrices du thé vert sont encore actives une fois que le thé est digéré »

University Newcastle

Les scientifiques de l’Université de Newcastle (Angleterre) ont annoncés suite à une étude faite en 2010 (publiée en ce début du mois de janvier 2011), que le thé vert aurait un effet préventif contre le cancer et la maladie d’Alzheimer.

phytomedecineC’est après avoir fait plusieurs études en prenant en compte les composés chimiques du thé vert, avant et après digestion par notre organisme, que les chercheurs viennent de publier leur rapport plutôt réconfortant pour les consommateurs et amateurs de thé vert.

Publiés dans la revue scientifique internationale Phytomedicine, ces résultats risquent de jouer un rôle crucial dans la prévention contre le cancer, a signalé le Dr Ed Okello, directeur de l’équipe de Newcastle.

Une tasse de thé vert quotidienne


Ryokucha

L’étude démontre que le thé vert consommé sous forme d’infusion (en considérant qu’il doit s’agir d’un thé de qualité et frais, comme le Matcha par exemple) auraient ses vertus encore actives une fois le thé digéré par notre organisme.

Notre système de digestion, qui est un processus vital à notre survie, permet à notre corps de bien absorber les différents nutriments dont notre survie dépend. Le Dr Okello explique aussi que, « si notre nourriture absorbée contient des propriétés essentielles à notre santé, il est parfaitement normal que ces composés soient directement absorbés par l’organisme« .

De ce fait, les chercheurs constatent que lorsque une quantité de thé vert est digéré, ses composés chimiques actifs qui en résultent sont en fait plus efficaces et pertinents contre les principaux déclencheurs du développement de la maladie d’Alzheimer que la forme non digérée du thé.

Thé vert japonais
© Photo Murauchi.com

« Ce qui était vraiment excitant à propos de cette étude est que nous avons constaté lorsque le thé vert est digéré par les enzymes dans l’intestin, les produits chimiques qui en résultent sont en fait plus efficaces contre les principaux déclencheurs du développement d’Alzheimer que la forme non digérée du thé« , explique le Dr Okello.

Sachant que l’équipe de chercheurs a reçu un nouveau financement par la Biotechnology and Biological Sciences Research Council (BBSRC), de futures recherches vont permettre de confirmer d’autres découvertes et clarifier les conclusions possibles comme sur les effets bénéfiques des composés du thé vert produit pendant la digestion des polyphénols présents dans les thés verts.

Pour l’instant, l’étude nous apprend que l’ingestion des polyphénols produisent un mélange de composés, dont les effets anti-prolifératifs sont en ligne directe avec les propriétés anti-cancereuses déjà bien connues des polyphénols du thé vert.

Boire régulièrement du thé vert pourrait donc protéger le cerveau contre le développement de la maladie d’Alzheimer et d’autres formes de démence, ce que suggère déjà cet ancien remède chinois et japonais, qui joue dans la pharmacopée asiatique un rôle vital dans la protection du corps contre le cancer.

Des études antérieures montraient que les composés connus comme les polyphénols, présents dans le thé noir et vert, possèdent des propriétés neuroprotectrices, en liaison avec les composés toxiques afin de protéger les cellules du cerveau.

Lorsqu’il est ingéré, les polyphénols sont ventilés pour produire un mélange de composés et l’équipe de Newcastle a renouvelé de nombreux tests dans leurs recherches les plus récentes.

Docteur Okello de l'Universite de Newcastle
Dr Okello © Universite de Newcastle (UK)

Le Dr Okello souligne aussi qu’il est important d’être prudents lorsque nous faisons des allégations sur les bienfaits des différents aliments et des suppléments. De la sorte, il doit être fait plusieurs batteries de tests et d’études.

Certains produits chimiques que nous savons être bénéfiques et que nous pouvons identifier dans les aliments qui en sont riches est une chose. M

ais mieux comprendre ce qui se passe pendant le processus de digestion est crucial afin de savoir si ces aliments nous apportent réellement des bienfaits. Que ce soit pour notre santé au quotidien, que contre le vieillissement des cellules ou la prolifération de cellules cancereuses.

Le Dr Okello a expliqué que « les produits chimiques digérés protègent les cellules, empêchant les toxines de détruire les cellules » et que « Nous avons également vu les réactions des cellules cancéreuses, avec un important ralentissement de leur croissance. Le thé vert a été utilisé en médecine traditionnelle chinoise depuis des siècles et nous avons ici fournit les preuves scientifiques pour lesquelles il peut être efficace contre certaines des maladies que nous devons combattre aujourd’hui. »

Aussi « Il y a évidemment de nombreux facteurs qui, ensemble, ont une influence sur des maladies comme le cancer et la démence – une bonne alimentation, beaucoup d’exercice et un mode de vie sain sont tous importants.« 

Enfin, le Dr Okello ajoute concernant la consommation de thé vert « Mais je pense qu’il est juste qu’il est bon de dire qu’au moins une tasse de thé vert chaque jour peut être bon pour vous et je ne peux que certainement le recommander. » Ces recommandations peuvent se greffer  au quotidien lorsque nous avons une alimentation équilibrée, cependant que l’on soit adepte de nourriture végétarienne ou non, il est prudent de consommer du thé en évitant de mélanger les excitants (café, tabac…).

Pour ma part, je vous suggère de vous procurer un thé vert de qualité, de culture biologique, dont le traçage de l’origine et sa qualité doivent être irréprochables. On remarquera que le thé vert japonais disponible en France est souvent de plus grande qualité que le thé chinois. De préférence, on consommera donc un thé japonais, en respectant les préconisations de préparation (quantité, température de l’eau, temps d’infusion, date limite de conservation, etc.).

Au niveau des tarifs, on peut trouver des thés à différents prix, mais le thé vert japonais est souvent onéreux, il sera donc plus simple de se procurer un thé en vrac pour faire ses préparations, plutôt que d’acheter des sachets de thé. Ces derniers sont cependant pratiques, surtout en déplacement, et il est possible de dénicher des sachets de thé vert de qualité en fouillant un peu sur les boutiques de ventes en ligne de produits japonais ou dans des commerces et épiceries fines asiatiques. Pour vous donner une idée, ma consommation de thé quotidienne (entre 1 et 5 tasses) me revient environ à 7 ou 10€ par mois pour une centaine de grammes.

Les études se contredisent !


Une autre étude récente japonaise (« Green tea drinking and subsequent risk of breast cancer in a population to based cohort of Japanese women » via) plus spécifiquement orientée entre les relations du  thé vert et du cancer du sein démontre qu’aucun lien ne peut-être fait sur les possibilités de réductions du cancer du sein pour les personnes consommant du thé vert.

L’étude, réalisée par une équipe de chercheurs du « Epidemiology and Prevention Division, Research Center for Cancer Prevention and Screening » (National Cancer Center, 5 – 1 – 1 Tsukiji, Chuo – ku, Tokyo, 104 – 0045, Japan), montre un comparatif entre des femmes (japonaises) qui consomment du thé et d’autres non. A priori, le thé vert (chinois ou japonais) n’aurait pas de vertu thérapeutique avérée contre le cancer du sein. Attendons tout de même d’autres études complémentaires et ne nous privons pas de consommer du thé vert pour autant. [Téléchargez l’étude en anglais Thé vert et cancer du sein].

© Jimmy Braun – Blog Nutrition Santé


Sources

7 réflexions sur “Bienfaits du thé vert contre le cancer et Alzheimer

  1. Cet article est très intéressant🙂
    Je vais appliquer le conseil, j’en ai un également que j’ai lu sur ce blog : http://www.medblog.be/fr/
    Le poker ferait travailler la mémoire et par conséquent cela pourrait diminuer les risques d’avoir la maladie d’alzheimer. Jouons tous aux cartes🙂

    Lolo

  2. Je suis un grand amateur de thé, thé vert surtout, que je prends sans sucre. Certaines études ont démontré les bienfaits du thé. Le thé japonais est de meilleur qualité que le thé chinois mais malheureusement après le grave incident au Japon, je vais me rabattre sur le thé chinois. En cherchant bien on trouve d’excellents thés e Chine bio.

Laisser un commentaire

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s