Les compléments alimentaires aident-ils votre routine d'entraînement ou de régime ?

Les compléments alimentaires aident-ils votre routine d’entraînement ou de régime ?

Beaucoup de gens peuvent se tourner vers une supplémentation. La prise de compléments alimentaires peut par exemple pallier une carence ou donner un coup de pouce lors d’une routine de perte de poids ou de fitness.

Pour aider à réduire la confusion possible qui règne autour des compléments alimentaires, Blog Nutrition Santé vous invite à découvrir de nouvelles ressources produites par un organisme américain — l’Office of Dietary Supplements (ODS) qui dépend du National Institutes of Health.

Ces fiches santé pour les professionnels de la santé et les consommateurs peuvent aussi aider à comprendre ce que l’on sait de l’efficacité et de la sécurité de nombreux ingrédients dans les suppléments alimentaires promus pour la forme physique et la perte de poids.

La nécessité d'une consommation éclairée

La nécessité d’une consommation éclairée


Bien que le cadre juridique de l’exploitation du complément alimentaire puisse être différent selon les pays, les alicaments et les nutraceutiques sont majoritairement disponibles sur Internet en provenance de nombreux pays. La nécessité d’obtenir le plus de réassurance n’est pas un luxe et permet d’éviter une automédication incontrôlée.

En Europe « depuis quelques années, on observe un phénomène déjà bien connu aux États-Unis, l’essor important de la consommation des compléments alimentaires. En effet, le marché du complément alimentaire ne cesse d’augmenter depuis quelques années, en terme de chiffre d’affaires mais surtout en terme de produits disponibles sur le marché.

Le consommateur se trouve face à un nombre important de produits, de marques, de compositions, de « cocktails » largement diffusés grâce à des points de commercialisations très divers : pharmacie, grande et moyenne surface, magasin diététique, magasin de sport, salle de sport, Internet, démarche à domicile….

C’est pourquoi, dans un souci de protection et d’information du consommateur, l’Union Européenne a établi des règles pour cadrer la fabrication, l’importation, et la vente des compléments alimentaires. De ce fait, le consommateur est assuré d’un respect des règles au niveau des produits utilisés. Il lui reste alors à être bien guidé dans l’utilisation de tel ou tel produit. C’est le rôle du pharmacien. En officine, le nombre de compléments alimentaires est important et les demandes de plus en plus nombreuses. »

Phytotherapie : consulter un médecin phytothérapeute

Réduire les risques et confusions sur les compléments alimentaires


La nouvelle année ou le changement de saison comme l’arrivée du printemps sont souvent l’occasion de fixer de nouveaux objectifs.

Ces bonnes résolutions signifient pour beaucoup de personnes perdre du poids et améliorer leur condition physique. Bien que ces objectifs soient mieux remplis avec un régime nutritif et une activité physique régulière, beaucoup de gens peuvent se tourner vers des compléments alimentaires pour booster leur routine.

Pour aider à éviter toutes confusions, il semble primordial de s’intéresser régulièrement aux nouvelles ressources afin de mieux comprendre ce qui est connu sur l’efficacité et la sécurité de nombreux ingrédients utilisés dans les suppléments nutritionnels promus pour la perte de poids ou le coup de pouce énergétique pour retrouver une forme olympique.

Suppléments diététiques et exercice physique

Suppléments diététiques et exercice physique


Les suppléments diététiques pour l’exercice et la performance athlétique couvrent des produits – parfois appelés aides ergogéniques – qui prétendent améliorer la force ou l’endurance, augmenter l’efficacité de l’exercice, atteindre un objectif de performance plus rapidement, et augmenter la tolérance pour un entraînement plus intense.

Les compléments alimentaires commercialisés pour l’exercice et la performance sportive ne peuvent pas remplacer une alimentation saine, mais certains pourraient avoir une valeur pour certains types d’activité. D’autres ne semblent pas fonctionner, et certains pourraient même être dangereux.

L'exercice intense améliore la concentration

Cette fiche d’information (professionnelle, consommateur) couvre plus de 20 ingrédients trouvés dans les suppléments de fitness, y compris les antioxydants, la betterave rouge, la cerise acidulée, les acides aminés à chaîne ramifiée, la caféine, la créatine et les protéines.

La créatine, par exemple, peut aider avec de courtes périodes d’activité de haute intensité comme le sprint ou l’haltérophilie, mais pas pour des efforts d’endurance comme la course à pied ou la natation.

Cependant, les antioxydants tels que les vitamines C et E ne semblent pas améliorer n’importe quel type d’activité physique, bien qu’ils soient nécessaires en petites quantités pour la santé globale.

Les bienfaits de 10 minutes d'exercice physique intense

Suppléments diététiques et perte de poids


Selon l’OMS, « en 2016, plus de 1,9 milliard d’adultes – personnes de 18 ans et plus – étaient en surpoids. Sur ce total, plus de 650 millions étaient obèses. » Selon les pays, le drame de l’obésité est plus ou moins inquiétant.

Aux États-Unis, plus de deux tiers des adultes sont en surpoids ou obèses, et beaucoup essaient de perdre ces kilos superflus. Les suppléments diététiques pour la perte de poids nécessitent d’être guidé à travers l’ensemble confus d’options en vente sur le marché de la parapharmacie.

Les Américains dépensent plus de 2 milliards de dollars par an en suppléments nutritionnels promus pour la perte de poids, mais il y a peu de preuves qu’ils fonctionnent réellement. Et les gens peuvent ne pas savoir que de nombreux fabricants de suppléments de perte de poids ne mènent pas d’études chez l’homme pour savoir si leur produit fonctionne et s’il est sûr.

Effets de l'obésité et de la taille sur la thromboembolie

La fiche d’information sur les compléments alimentaires pour la perte de poids de l’ODS (professionnelle, consommateur) couvre 24 ingrédients trouvés dans ces produits, comme la mangue africaine, les bêta-glucanes, le chrome, le garcinia (tamarinier de Malabar), le thé vert, l’hoodia gordonii et les cétones de framboises.

Le chrome, par exemple, pourrait vous aider à perdre une très petite quantité de poids et de graisse corporelle, et il est sans danger, mais les cétones de framboises n’ont pas été suffisamment étudiées pour savoir si elles sont sûres ou efficaces. Et tandis que boire du thé vert ou du matcha est sûr, la prise de pilules extrait de thé vert a été liée à des dommages au foie chez certaines personnes.

Métabolisme et amplification des effets du thé vert

Enfin, ces deux fiches d’information sont disponibles dans une version destinée aux professionnels de la santé qui est détaillée et entièrement référencée, ainsi que des versions grand public en anglais et en espagnol.

Pour conclure, avant de vous lancer dans des cures, n’oubliez pas à parler avec votre médecin traitant ou votre pharmacien afin d’obtenir des conseils sur les compléments alimentaires et apprendre un maximum d’informations précieuses sur ces produits.

© Blog Nutrition Santé – Jimmy Braun – Février 2018


Sources externes

Laisser un commentaire

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s