Un régime pauvre en glucides ou en graisses a des effets identiques pour perdre du poids

Un régime pauvre en glucides ou en graisses a des effets identiques pour perdre du poids

De nouvelles preuves scientifiques pourraient désarçonner celles et ceux qui ont choisi de faire partie d’un clan de type de régime, entre le régime pauvre en gras versus à faible teneur en glucides.

En effet, réduire les glucides ou les graisses agit sur la réduction de poids dans la même proportion. Les preuves proviennent d’une étude réalisée à l’école de médecine de l’Université de Stanford (États-Unis) dont les résultats ont été publiés le 20 février 2018 dans la revue JAMA.

Régime faible en gras ou faible en glucides ? Ni l’une ni l’autre option n’est supérieure. Réduire les glucides ou les graisses agit dans la même proportion, selon l’étude. Qui plus est, l’étude a contrôlé si les niveaux d’insuline ou un modèle de génotype spécifique pouvaient prédire le succès d’un individu sur l’un ou l’autre régime. La réponse, dans les deux cas, était non.

Bienfaits de l'huile de soja bio

Tout le monde a entendu des histoires d’un ou d’une ami(e) qui a suivi un régime et qui a bien fonctionné, et puis d’autres échos de régimes totalement inefficaces. C’est parce que nous sommes tous très différents. La recherche commence tout juste à comprendre les raisons de cette diversité, peut-être que nous ne devrions pas nous demander quel est le meilleur régime, mais quel est le meilleur régime pour qui ?

Des recherches antérieures ont montré qu’une série de facteurs, y compris la génétique, les niveaux d’insuline (qui aident à réguler le glucose dans le corps) et le microbiome, pourraient faire pencher la balance en matière de perte de poids.

De plus, cette nouvelle étude aborde la génétique et l’insuline, cherchant à découvrir si ces nuances de la biologie encourageraient le corps d’un individu à favoriser un régime faible en glucides ou un régime pauvre en graisses.

Effet des régimes pauvre en graisses et pauvre en glucides sur la perte de poids chez les adultes en surpoids

Effet des régimes pauvre en graisses et pauvre en glucides sur la perte de poids chez les adultes en surpoids


Afin de savoir si des facteurs biologiques individuels dictent une perte de poids, les chercheurs ont recruté 609 participants âgés de 18 à 50 ans (50% d’hommes et 50% de femmes). Tous ont été randomisés dans l’un des deux groupes alimentaires (faibles en glucides ou pauvres en gras). Chaque groupe a reçu l’ordre de maintenir son régime alimentaire pendant un an. À noter qu’à la fin de l’année de l’étude, environ 20% des participants avaient abandonné l’étude, en raison de circonstances extérieures.

Les individus ont participé à deux activités de préétude, dont les résultats ont ensuite été testés comme prédicteurs de la perte de poids. Les participants ont eu une partie de leur génome séquencé, permettant aux scientifiques de rechercher des modèles génétiques spécifiques associés à la production de protéines qui modifient le métabolisme des glucides ou des graisses.

Ensuite, les participants ont pris un test d’insuline de base, dans lequel ils ont bu une dose de glucose, un sirop de maïs, sur un estomac vide, et les chercheurs ont mesuré les sorties d’insuline de leur corps.

Limitez votre consommation quotidienne de glucides ou de graisses
« Mangez ce qui vous rend heureux », mais limitez votre consommation quotidienne de glucides ou de graisses.

Au cours des huit premières semaines de l’étude, les participants ont été invités à limiter leur consommation quotidienne de glucides ou de graisses à seulement 20 grammes, ce qui correspond environ à 1,5 tranche de pain de blé entier ou à une généreuse poignée de noix.

Après le deuxième mois, l’équipe a demandé aux groupes de faire de petits ajustements graduels au besoin, en rajoutant 5 à 15 grammes de graisses ou de glucides graduellement, dans le but d’atteindre un équilibre qu’ils croyaient pouvoir maintenir pour le reste de leur vie.

À la fin des 12 mois, les personnes suivant un régime faible en gras ont déclaré un apport quotidien moyen de matières grasses de 57 grammes. Ceux à faible teneur en glucides ont ingéré environ 132 grammes de glucides par jour.

Ces statistiques ont réjoui les chercheurs, étant donné que la consommation de graisse moyenne pour les participants avant le début de l’étude était d’environ 87 grammes par jour, et l’apport moyen en glucides était d’environ 247 grammes.

Les résultats de l'étude ferment la porte à la question du choix d'un régime faible en gras ou pauvre en glucides

Les résultats de l’étude ferment la porte à la question du choix d’un régime faible en gras ou pauvre en glucides


Ce qui est la clé ? Ce sont des régimes sains faibles en gras et faibles en glucides. Un soda peut être faible en gras, mais ce n’est certainement pas idéal pour une bonne santé. Le saindoux peut être faible en glucides, mais un avocat serait meilleur pour la santé.

Les chercheurs se sont assuré de dire aux participants de l’étude, quel que soit le régime alimentaire sur lequel ils allaient, d’aller au marché fermier local et de ne pas acheter de la nourriture industrielle transformée. Ils leur ont conseillé de ne pas ressentir la sensation d’être affamés ou privé de nourriture. Sinon, « il est difficile de maintenir le régime à long terme » déclarent les chercheurs. « Nous voulions qu’ils choisissent un régime faible en gras ou faible en glucides qu’ils pourraient potentiellement suivre pour toujours, plutôt que d’un régime qu’ils abandonneraient à la fin de l’étude » ajoutent-t-ils.

Comment contrer les carences en vitamines qui augmentent avec l’âge ?

Cette étude ferme la porte à certaines questions, mais elle ouvre la porte à d’autres. Les chercheurs ont des masses de données qu’ils pourraient utiliser dans des études secondaires exploratoires.

Par ailleurs, l’équipe continue de se plonger dans leurs banques de données, se demandant maintenant si le microbiome, l’épigénétique ou un modèle d’expression génétique différent peuvent les expliquer, et pourquoi il existe une telle variabilité drastique entre les individus qui suivent un régime.

Mangeons moins, mieux, local et de saison

Mangeons moins, mieux, local et de saison


Selon les chercheurs, le plus gros avantage de cette étude est que la stratégie fondamentale pour perdre du poids avec une approche faible en gras ou faible en glucides est similaire.

Mangez moins de sucre, moins de farine raffinée et autant de légumes que possibles. Optez pour des aliments entiers, que ce soit une salade de blé ou de bœuf nourri à l’herbe. Des deux côtés, les participants qui avaient perdu le plus de poids sont ceux que les chercheurs avaient aidés à changer leurs relations à la nourriture. Ces participants ont déclaré qu’ils étaient maintenant plus réfléchis sur la façon dont ils mangeaient.

Enfin, pour l’avenir, l’équipe va continuer d’analyser les nombreuses données recueillies au cours de l’étude d’une année, et ils espèrent faire équipe avec d’autres scientifiques pour découvrir les clés de la perte de poids individuelle.

© Blog Nutrition Santé – Jimmy Braun – Février 2018


Sources externes

2 réflexions sur “Un régime pauvre en glucides ou en graisses a des effets identiques pour perdre du poids

  1. Merci pour cet article passionnant ! Finalement, manger local, de saison et non transformé reste un des réflexes qui a le plus d’impact positif sur notre santé. 😉

    1. Merci Yannick ! Exactement ! Et manger un maximum de produits locaux c’est aussi se donner la possibilité de connaître les personnes qui font pousser, cultivent, cuisinent et donnent du sens à ce qu’on mange. Le côté humain comme dominante dans son choix alimentaire redonne aussi beaucoup d’espoir et motive à s’améliorer. Ça raconte une histoire. Savoir ce qu’on mange et d’où ça vient sont finalement des pièces maîtresses d’une alimentation saine (enfin je crois).

Laisser un commentaire

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

This site uses Akismet to reduce spam. Learn how your comment data is processed.