Un régime riche en flavonoïdes combat le cancer et les maladies cardiaques

Un régime riche en flavonoïdes combat le cancer et les maladies cardiaques

Les flavonoïdes sont très présents dans le règne végétal. Il est possible d’en consommer couramment au quotidien grâce à leur présence dans les fruits, les légumes et certaines boissons naturelles telles que le vin, le thé vert matcha, le thé vert et le thé noir.

Ces métabolites secondaires, qui forment une sous-classe des polyphénols, sont notamment responsables de la couleur variée des fleurs et des fruits.

De plus, les flavonoïdes sont une source privilégiée d’antioxydants dans l’alimentation humaine.

Leurs capacités fondamentales sont de permettre la modulation de l’activité de certaines enzymes et le comportement de plusieurs systèmes cellulaires.

Puissants antioxydants, les flavonoïdes aident à neutraliser les radicaux libres du corps afin de prévenir l’apparition des maladies cardiovasculaires ou des maladies liées au vieillissement.

Ainsi, les flavonoïdes pourraient exercer une multitude d’activités biologiques significatives, en particulier des propriétés antioxydantes, anti-inflammatoires, antiallergiques, vasculoprotectrices, antihépatotoxiques, antiulcéreuses et antitumorales.

Cependant, beaucoup d’allégations sont répandues à propos des bienfaits des flavonoïdes et nécessitent toujours plus de preuves et d’études.

Dans l’objectif d’obtenir de nouvelles données sur les vertus des flavonoïdes, des chercheurs ont évalué les régimes alimentaires de plus cinquante mille danois sur une période de vingt-trois années.

Les résultats de leur étude sont publiés dans la revue Nature Communications du 13 août 2019 et démontrent que les flavonoïdes sont de véritables alliés pour notre santé.

Les bienfaits d'un régime riche en flavonoïdes

Les bienfaits d’un régime riche en flavonoïdes


Consommer des aliments riches en flavonoïdes tels que le thé, les myrtilles, les pommes ou les brocolis protègent contre le cancer et les maladies cardiaques, en particulier pour les fumeurs et les grands buveurs.

Les chercheurs ont découvert que les personnes qui consommaient habituellement des quantités allant de « modérées » à « élevées » d’aliments riches en flavonoïdes risquaient moins de mourir d’un cancer ou d’une maladie cardiaque.

Bien entendu, il n’y a pas de solution miracle, car si vous avez de mauvaises habitudes alimentaires et d’hygiène de vie, le pouvoir des flavonoïdes n’aura pas l’effet attendu.

Cette étude vient appuyer des recherches antérieures et révèle qu’un risque de décès est plus faible chez ceux qui mangent des aliments riches en flavonoïdes.

Aussi, l’effet protecteur remarqué dans l’étude semblait le plus fort pour ceux qui couraient un risque élevé de maladies chroniques dues à la cigarette et ceux qui buvaient plus de deux boissons alcoolisées standard par jour.

« Ces résultats sont considérables car ils mettent en évidence le potentiel des flavonoïdes comme moyen de prévention du cancer et des maladies cardiaques », expliquent les auteurs.

Encourager la consommation d'aliments riches en flavonoïdes

Encourager la consommation d’aliments riches en flavonoïdes


Il faut encourager la consommation d’aliments riches en flavonoïdes, « en particulier chez les personnes à haut risque de contracter des maladies chroniques comme le cancer et les maladies cardiaques ».

Les auteurs insistent sur le fait qu’il est également important de noter que la consommation de flavonoïdes ne résout pas tout le risque accru de décès dû à la consommation excessive d’alcool et au tabagisme.

Même si ce type de changement de mode de vie peut être très difficile, « la meilleure chose à faire pour votre santé est de cesser de fumer et de réduire la consommation d’alcool », ajoutent-ils.

« Encourager la consommation de flavonoïdes pourrait donc être un moyen novateur d’atténuer le risque accru, tout en encourageant les personnes à arrêter de fumer et à réduire leur consommation d’alcool. »

Quelle quantité de flavonoïdes faut-il consommer ?

Quelle quantité de flavonoïdes faut-il consommer ?


Dans le cadre de l’étude, les participants consommant environ 500 mg de flavonoïdes totaux chaque jour présentaient le risque le plus faible de décès par cancer ou maladie cardiaque.

Afin de profiter des bienfaits des flavonoïdes, il est primordial d’en consommer une variété et non de se focaliser sur un seul aliment.

Les flavonoïdes présents dans différents aliments et boissons à base de plantes sont facilement disponibles.

Par exemple, un régime alimentaire sain quotidien qui est composé d’une tasse de thé, d’une pomme, d’une orange, de 100g de myrtilles et de 100g de brocoli peut couvrir une large gamme des flavonoïdes nécessaires.

Ces aliments en complément d’un régime alimentaire équilibré permettraient d’absorber plus de 500 mg de flavonoïdes totaux.

Enfin, si les recherches avaient établi un lien entre la consommation de flavonoïdes et un risque de décès moins élevé, la nature exacte de l’effet protecteur était incertaine, mais susceptible de revêtir de multiples facettes.

Les bienfaits du thé vert, du matcha et du thé noir varient selon le type d'eau utilisé

Des résultats qui renforcent le pouvoir des flavonoïdes


La consommation d’alcool et le tabagisme augmentent l’inflammation. Cette conséquence mène à l’endommagement des vaisseaux sanguins et peut augmenter le risque de développer diverses maladies.

« Il a été démontré que les flavonoïdes sont anti-inflammatoires et améliorent la fonction des vaisseaux sanguins, ce qui peut expliquer pourquoi ils sont associés à un risque de décès par maladie cardiaque et par cancer plus faible. »

Ces résultats mettent en évidence le potentiel de réduction de la mortalité par le biais de recommandations visant à augmenter les apports en aliments riches en flavonoïdes, en particulier chez les fumeurs et les grands consommateurs d’alcool.

© Blog Nutrition Santé – Jimmy Braun – Août 2019

Chacun son régime ! Livre Nutrition Santé

Ce blog nutrition santé n’a pas vocation à remplacer votre relation avec votre médecin traitant. Les renseignements contenus sur le Blog Nutrition Santé sont tous rédigés avec des sources scientifiques et ne peuvent pas répondre à des questions médicales spécifiques, mais sont donnés à des fins purement informatives et complémentaires.

Lire la suite.

Sources externes


Nicola P. Bondonno, Frederik Dalgaard, Cecilie Kyrø, Kevin Murray, Catherine P. Bondonno, Joshua R. Lewis, Kevin D. Croft, Gunnar Gislason, Augustin Scalbert, Aedin Cassidy, Anne Tjønneland, Kim Overvad, Jonathan M. Hodgson. Flavonoid intake is associated with lower mortality in the Danish Diet Cancer and Health Cohort. Nature Communications, 2019; 10 (1) DOI: 10.1038/s41467-019-11622-x, https://www.nature.com/articles/s41467-019-11622-x

Les flavonoïdes: structure, propriétés biologiques, rôle prophylactique et emplois en thérapeutique. Phytotherapie. Août 2005. https://link.springer.com/article/10.1007%2Fs10298-005-0096-8

Photos © rawpixel

Répondre

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.