Les bienfaits du thé vert, du thé noir et du matcha sur l'humeur

Les bienfaits du thé vert, du thé noir et du matcha sur l’humeur

Vous souvenez-vous de la première fois que vous avez bu du thé ?

Les routes qui mènent vers le thé sont nombreuses.

Par exemple, le thé peut symboliser l’hospitalité, le confort, la discussion, le goût, la détente et le bien-être.

La découverte du thé peut être marquée par un événement spécial ou totalement banal.

Avant de me lancer dans l’aventure de ce blog santé au début des années deux mille, le thé était déjà bien présent dans ma vie depuis l’enfance.

La rencontre avec cette boisson s’est faite au travers de ma grand-mère ukrainienne et son samovar.

Le samovar est un ustensile pour faire bouillir l’eau du thé en Russie et dans d’autres pays eurasiatiques.

J’aimais cet instant parfumé. C’était relaxant et parfait pour instaurer un dialogue, entendre des histoires intrigantes inspirées par le type de thé dégusté.

J’aurais pu me contenter de rester un simple buveur de thé, mais j’ai eu envie d’aller plus loin, de mener mon enquête, de savoir d’où venaient ces feuilles de thé et ces ustensiles parfois si étranges.

Grâce à une part de mes origines, j’ai pu apprendre à préparer et à déguster différentes sortes de thés que ma famille ukrainienne et russe me rapportait lors de leur visite en France. C’est un souvenir plaisant et rassurant.

Tout ceci m’a permis de développer de nouvelles façons de déguster, de reconnaître des goûts et des arômes, d’amplifier une certaine soif de découvertes vers des mondes ignorés, et d’améliorer mon humeur.

En effet, tout comme l’alimentation, le sommeil, l’exercice physique ou la musique qui influencent notre humeur, le thé améliore et modifie l’humeur.

Des chercheurs ont découvert ces dernières années au travers de plusieurs études comment les ingrédients d’une tasse de thé peuvent améliorer l’humeur, améliorer la concentration et peut-être même prévenir la dépression et la démence.

Thé et humeur
Le thé vert, le thé noir et le matcha sont des alliés pour la santé.

Thé et humeur


Pendant des siècles, des personnes du monde entier ont témoigné des qualités relaxantes et vivifiantes du thé.

Les effets calmants traditionnels de la plante Camellia sinensis ont élevé la boisson, qui est produite à partir de ses feuilles, au-delà du désaltérant.

Le thé est bu comme aide à la méditation, pour apaiser les nerfs ou tout simplement pour se détendre.

Cependant, même si les bienfaits de la plante Camellia sinensis sur la santé mentale sont bien connus des buveurs de thé, les scientifiques commencent tout juste à examiner de quelle manière le thé exerce ses effets sur l’humeur et la cognition.

Boire du thé agit sur l'humeur et la cognition
Les bienfaits du thé pour améliorer l’humeur.

Boire du thé agit sur l’humeur et la cognition


Des chercheurs ont découvert, par exemple, que boire du thé réduit les niveaux de cortisol, une hormone du stress.

Et des preuves d’avantages à long terme pour la santé apparaissent également.

Boire au moins 100 millilitres de thé vert par jour semble réduire les risques de développer une dépression et une démence.

Les scientifiques tentent également d’identifier les principaux composants actifs qui apportent au thé ses effets bénéfiques sur la santé mentale, et de déterminer s’ils agissent seuls ou en association avec d’autres composants présents dans la boisson.

Les catéchines du thé, des antioxydants tels que l’épigallocatéchine gallate (EGCG), représentent jusqu’à 42% du poids sec du thé vert infusé, et l’acide aminé l-théanine représente environ 3%.

L’EGCG est censé rendre les gens plus calmes et améliorer la mémoire et l’attention lorsqu’ils sont consommés seuls.

La l-théanine a un effet similaire lorsqu’elle est consommée en association avec de la caféine.

La caféine représente jusqu’à 5% du poids sec du thé vert. Elle est connue pour améliorer l’humeur, la vigilance et la cognition.

Le thé est une boisson très particulière, car l’effet du thé sur le comportement est légèrement paradoxal. Le thé calme, mais alerte en même temps.

Boire du thé a des effets sur la santé
Il existe différentes variétés et modes de consommation de thé dans le monde.

Les explorations sur les effets du thé sur le comportement et la santé mentale surviennent à un moment où le rôle de la nutrition dans la santé mentale et la médecine préventive suscite un intérêt scientifique croissant.

Les médecins ont besoin de plus de moyens pour lutter contre l’anxiété, la dépression et le déclin cognitif lié à l’âge.

Toutes ces conditions pèsent lourdement sur les systèmes de santé et les options de traitement sont limitées.

L’idée que peut-être des plantes comme le thé puissent venir aider à ralentir le déclin cognitif et pourrait avoir des implications énormes pour la santé préventive.

Effectivement, les scientifiques déplorent le manque de thérapies disponibles pour un nombre important de personnes souffrant d’anxiété et de dépression.

D’autre part, il faut rester prudent quant aux avantages du thé notamment pour les personnes cliniquement déprimées. Il est important de ne pas surestimer les effets.

Bien qu’il existe des preuves évidentes d’une amélioration modérée de l’humeur chez des populations en bonne santé, les études n’ont pas encore démontré que le thé peut aider les personnes atteintes de maladie mentale.

En outre, les chercheurs doivent mieux comprendre comment les composants actifs du thé agissent sur le corps, ainsi que les doses nécessaires pour produire des effets à court et à long terme.

Le thé : des bienfaits encore méconnus
Apprécier le thé en consommant du thé de qualité.

Le thé : des bienfaits encore méconnus


Le marché du thé est important. Il s’agit de l’une des boissons les plus consommées au monde et son secteur est en plein essor.

Selon les prévisions de l’Organisation des Nations Unies pour l’alimentation et l’agriculture (FAO), la production de thé vert devrait augmenter de 7,5% par an pour atteindre 3,6 millions de tonnes en 2027 dans le monde.

L’importance du thé et ses effets sur le comportement humain sont étonnamment mal connus.

A ce jour, une grande partie des preuves disponibles proviennent d’études épidémiologiques, qui montrent généralement un effet positif sur l’humeur et la fonction cognitive.

Thé vert et prévention des crise cardiaques
La Chine est le plus gros producteur de thé au monde.

Par exemple, dans une étude publiée en septembre 2018 dans la revue Nutrients, des chercheurs indiquent que dans une population coréenne en bonne santé, ceux qui buvaient habituellement du thé vert avaient 21% moins de risques de développer une dépression au cours de leur vie que ceux qui ne buvaient pas.

Cette étude coréenne montre que le thé a un effet relativement puissant, à égalité avec celui de 2,5 heures d’exercice par semaine.

De plus, des études épidémiologiques suggèrent qu’une consommation habituelle à long terme de thé vert pourrait réduire le risque de démence.

Une autre étude menée en 2010 à Singapour auprès de personnes âgées de plus de 55 ans, a révélé que les participants qui buvaient une tasse de thé par semaine avait une meilleure mémoire et un meilleur traitement de l’information que les non-buveurs de thé.

Mais les études épidémiologiques ont des limites. D’autres facteurs liés au mode de vie ou à la génétique pourraient être responsables de ces résultats positifs.

En réalité, de nombreuses recherches montrent que quelque chose se passe avec le thé. Mais la manière dont les recherches sont menées n’éclaire pas ce qui se passe.

Les bienfaits du thé vert sur le microbiote buccal et contre le cancer de la bouche
Préparer du thé nécessite de respecter la qualité de l’eau et la température.

Un facteur de confusion possible est que le processus de préparation et de consommation du thé a un effet, et non le thé lui-même.

Dans une étude publiée en janvier 2007 dans la revue Psychopharmacology, des chercheurs ont souhaité savoir si les effets relaxants du thé résultaient d’un résultat biologique direct ou découlaient du contexte social dans lequel la boisson est consommée, comme s’asseoir tranquillement pour se reposer.

Le thé est souvent consommé dans des conditions propices à la détente, qui peuvent elles-mêmes être à l’origine des avantages apparents, souligne cette étude.

Les auteurs ont examiné l’effet de la consommation de thé noir chez des hommes en bonne santé par rapport à un placebo contenant de la caféine.

Le thé et le placebo étaient présentés sous forme de poudres aromatisées aux fruits, colorées comme du thé pour masquer les différences éventuelles entre les deux boissons.

Boire du thé chaud tous les jours est lié à un risque plus faible de glaucome
Le thé est un ingrédient d’un régime alimentaire sain.

Les chercheurs ont découvert que le thé aidait les gens à se remettre plus rapidement d’une tâche stressante.

Les niveaux de cortisol dans la salive, une hormone de stress, sont tombés à 53% des niveaux de base dans les 50 minutes qui ont suivi la tâche pour le groupe des buveurs de thé, contre 73% de ceux des buveurs du placebo.

Les buveurs de thé ont également déclaré se sentir plus détendus que ceux qui avaient bu le placebo.

Des composants du thé stimulent notre cerveau
Le thé, les fruits secs et le chocolat procurent de nombreux bienfaits.

Des composants du thé stimulent notre cerveau


Les chercheurs commencent également à déterminer quels composés confèrent au thé ses propriétés bénéfiques.

Des tests sur les composantes clés du thé que sont l’EGCG et la l-théanine suggèrent qu’ils contribuent seuls ou en association avec la caféine.

Dans une étude publiée en janvier 2016 dans la revue Nutrients, des chercheurs signalent que des volontaires qui consommaient une boisson nutritive contenant 200 milligrammes de l-théanine (soit environ la quantité trouvée dans huit tasses de thé), avaient des niveaux de cortisol plus bas et se sentaient plus détendus après des tâches induisant le stress que ceux qui ont consommé un placebo.

Les chercheurs ont également utilisé la magnétoencéphalographie (MEG) pour évaluer les modifications de l’activité cérébrale associées à la boisson.

Les personnes naturellement plus anxieuses présentaient une augmentation des ondes cérébrales de basse fréquence, appelée activité oscillatoire alpha. Les ondes cérébrales alpha sont associées à la relaxation.

Une concentration et une attention améliorées
Boire du thé participe à notre bien-être.

Une concentration et une attention améliorées


Dans une étude précédente, publiée en février 2008 dans la revue Biological Psychology, des chercheurs avaient constaté que la l-théanine améliorait la mémoire et le temps de réaction lorsqu’elle est consommée avec de la caféine, et que l’effet était supérieur à celui de la caféine ou de la l-théanine seule.

Le résultat des effets contrastés de la l-théanine est un état d’esprit détendu et qui se sent capable.

Les chercheurs soupçonnent que cet état méditatif est atteint, en partie, par la l-théanine ne relâchant que les zones du cerveau inutiles pour effectuer des tâches, comme le montre l’analyse de la magnétoencéphalographie.

La l-théanine pourrait agir sur la chimie du cerveau de plusieurs façons.

Le composé passe à travers la barrière hémato-encéphalique, de sorte qu’il pourrait bénéficier directement à la plasticité cérébrale, processus par lequel le cerveau se régénère.

Il pourrait également agir sur le système de réponse au stress du corps (l’axe hypothalamus-hypophyso-surrénalien), en réduisant le cortisol et les niveaux de stress.

Le pouvoir de minuscules nanoparticules dérivées de feuilles de thé
Le thé fait l’objet de recherches dans le monde entier.

Réduire l’anxiété


Les tests sur les animaux suggèrent que la l-théanine stimule également le neurotransmetteur GABA (acide γ-aminobutyrique), ce qui réduit l’anxiété.

L’autre constituant majeur du thé vert, l’EGCG, semble également contribuer aux bienfaits de la boisson pour la santé mentale.

Une étude détaillée publiée dans Nutrition Reviews en août 2014, révèle que des chercheurs ont utilisé l’électroencéphalographie pour comparer l’activité cérébrale de personnes consommant soit une boisson nutritive contenant de l’EGCG, soit un placebo.

Les buveurs d’EGCG ont connu une augmentation de l’activité cérébrale dans toutes les largeurs de bande (ondes alpha, ondes thêta) associées à une veille tranquille, et les ondes bêta, qui augmentent avec la concentration et l’attention.

L’étude suggère que la boisson EGCG a nourri un état d’esprit détendu et attentif.

Des études chez l’animal et in vitro ont montré que l’EGCG pouvait franchir la barrière hémato-encéphalique pour agir directement sur le cerveau et qu’il pourrait améliorer la santé des vaisseaux sanguins et augmenter l’offre de monoxyde d’azote qui, ensemble, pourrait être bénéfique pour la fonction cognitive.

Les bienfaits du thé vert pour modifier les bactéries buccales
Des fonctionnements plus précis des pouvoirs du thé restent à découvrir.

L’avenir scientifique du thé


Bien que la recherche sur les avantages du thé pour la santé mentale progresse, on en ignore encore beaucoup.

Les chercheurs ne comprennent toujours pas comment les composants du thé fonctionnent ensemble.

La caféine est réputée être bénéfique pour l’humeur et la cognition, et sa biochimie est bien comprise. Elle empêche l’adénosine chimique contrôlant le sommeil de se lier à ses récepteurs. Ceci vient aider aux buveurs de caféine, puisque cela maintient l’activité neurale et augmente la sensation d’être éveillé.

Mais on sait peu de choses sur l’interaction de la caféine avec l’EGCG.

De même, il n’est pas clair si la caféine amplifie les effets cognitifs de la l-théanine ou inversement.

Il sera nécessaire de lever ces incertitudes avant que les chercheurs puissent cerner plus précisément les avantages à long terme du thé et son utilisation possible pour les personnes souffrant de troubles mentaux.

Bienfaits du matcha
13 raisons de boire du thé vert matcha japonais.

Et pour certains chercheurs, les effets du thé sur l’humeur et la cognition soulèvent des questions encore plus profondes et plus ésotériques.

Par exemple, pourquoi le cerveau n’a-t-il pas évolué pour fonctionner de manière optimale sans avoir à consommer de breuvages chimiques ?

Enfin, tous les chercheurs s’accordent à dire que, pour le moment, il n’y a aucune raison de ne pas encourager les personnes en bonne santé à boire du thé afin d’améliorer leur humeur et leur concentration.

La consommation de thé pourrait être un atout non négligeable, lorsqu’il est complémentaire à un régime alimentaire sain et une activité physique régulière.

© Blog Nutrition Santé – Jimmy Braun – Février 2019

Chacun son régime ! Livre Nutrition Santé

Ce blog nutrition santé n’a pas vocation à remplacer votre relation avec votre médecin traitant. Les renseignements contenus sur le Blog Nutrition Santé sont tous rédigés avec des sources scientifiques et ne peuvent pas répondre à des questions médicales spécifiques, mais sont donnés à des fins purement informatives et complémentaires.

Lire la suite.

Sources externes


Répondre

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.